Spoiler alert : cet article a pour vocation d’être controversé (ou pas)

Une question que je me suis très souvent posée pendant les débuts de Sciago : Comment facturer le travail d’un chercheur ? Combien le rémunérer ? Et selon quelles modalités ?

Pas facile de répondre à ces questions. J’ai moi-même fait quelques erreurs d’appréciation en mon temps. D’autant plus qu’il est apparut très rapidement, que nous, chercheurs, avons très largement tendance à nous dévaloriser financièrement (à quelques exceptions près).

Quelques exemples pour illustrer mon propos.

J’avais lancé un petit sondage Facebook il y 3 ans dans un groupe de doctorants dynamiques et avais demandé combien ils estimaient une journée de leur travail de recherche. La grande majorité avait répondu autour de 100€ par jour, un quart entre 200 € et 300 € par jour, et 2 chercheurs avaient répondu plus de 400 € par jour.

Autre exemple, autre contexte : je discutais avec des collègues à la fac, de la rémunération scandaleuse des vacataires, et avais donné les montants que certains consultants facturaient à la journée. Résultat : hauts cris de certains de mes collègues qui disaient que certes, on était mal payé à la fac (et c’est un euphémisme selon moi), mais que les tarifs pratiqués par ces entreprises étaient tout bonnement scandaleux. 

Aussi, remettons les choses en perspective.

D’après la grande majorité des chercheurs de ma connaissance donc, 100€ /jour serait un bon montant.

Amis chercheurs, si vous deviez être salariés à ce tarif , en comptant une moyenne de 21 jours travaillé par mois, les charges salariales et patronales, vous arriveriez (grosso modo) à un salaire net par mois de 1213 € environ.

Pas mal lorsqu’on a fait entre 8 et 11 ans d’étude n’est ce pas ? (je sais, je suis du genre sarcastique…)

Si vous deviez pratiquer ce prix en freelance, vous gagneriez sans doute un peu plus, autour de 1617€ par mois, car les cotisations seraient d’environ 23%. Mais un freelance n’est pas un salarié. Il n’a pas forcément des missions tous les jours, donc la probabilité qu’il atteigne les 1617€ par mois est donc très faible, car sinon, il s’agirait de salariat déguisé. Et vous pouvez oublier tous les avantages salariaux dont ne disposent pas les auto-entrepreneurs, puisqu’ils sont normalement chèrement payés par l’employeur (et je sais de quoi je parle pour avoir été employeur).

Si vous deviez donc facturer vos services pour un montant de 100€/jour, vous vous payerez donc moins que la médiane française qui s’élevait en 2015 à 1 797 € net par mois, le salaire moyen lui étant à 2 250€ par mois.

Pourquoi donc cette sous-évaluation de nos compétences? Tout simplement car le  secteur public à très largement tendance à nous sous payer.

Pour tous les doctorants non financés (dont près de 62% des doctorants en SHS+), la recherche réalisée est gratuite.

Quant à la rémunération de nos vacations à la fac lorsque nous sommes doctorants, ce n’est toujours pas très glorieux. Si nous estimons que l’enseignement d’une heure de TD équivaut à 4 heures environ de travail effectif, la vacation serait alors rémunérée sous le SMIC horaire. Si l’on considère également que légalement, nous ne pouvons effectuer que 96 heures équivalent TD par an, cela représente environ un salaire de 331€ brut par mois, souvent payé dans les faits 2 fois par an à la fin du semestre (et avec parfois beaucoup de retard).

Quand à devenir Maître de Conférences (et titulaire!), ce Graal si difficilement accessible : un salaire net d’entrée à l’échelon 1 d’environ 1800 € par mois, soit un peu moins que la médiane française et encore moins que le salaire moyen. Bon, le salaire augmente au fur et à mesure des années, mais cela reste pendant longtemps en dessous de la moyenne nationale.

Personnellement, je trouve ces montants scandaleux, pour voir tout le travail investi pour être formé à la recherche. Mais cela n’engage que moi.


Crédit : Shridhar Gupta

Aussi, que se passe-t-il donc du coté du secteur privé?

Là encore quelques exemples, extraits de nombreuses conversations que j’ai eu avec quelques amis.

Aussi combien facturent :

– un ami webdesigner ou developer ?  entre 300€ et 600€ par jour

– un ami ingénieur ? entre 700€ et 800€ par jour

– une amie consultante, junior, issue d’école de commerce et qui travaille pour une grosse boite de conseil ? entre 1000€ et 1300 € par jour

– un senior dans cette même entreprise de conseil ? entre 2000€ et 2500€ par jour

– une amie avocate ? 300 € DE L’HEURE !

Après, ces montants sont bien sur à relativiser. Il faut évidemment enlever les charges salariales et patronales, la TVA quand il y en a, les impôts sur le revenu ou sur les sociétés, les frais inhérent à la mission etc…

Mais vous remarquerez tout de même, amis chercheurs, que l’on est bien loin des 100€ par jour.

Alors arrêtons de constamment nous dévaloriser, et demandons la juste rémunération qui nous est due.

Difficile à dire pour le secteur public j’en conviens, mais nous avons plus de marge de manœuvre en ce qui concerne le secteur privé.

Aussi, combien devrions nous facturer en tant que chercheur freelance ? Ou quelle rémunération demander dans le cadre d’un emploi salarié? 

Pour le chercheur freelance, je conseillerais de prendre en considération trois facteurs :

– regarder les prix que les concurrents ont l’habitude de facturer ;

– estimer le prix psychologique que le client est prêt à payer (d’où l’importance de regarder les prix pratiqués par la concurrence) ;

– se demander quel est le prix que vous estimez acceptable pour vous selon plusieurs paramètres à savoir

> le type de mission selon votre discipline d’expertise

> votre statut professionnel et votre expérience

> votre structure de coûts (par exemple, les frais nécessaires à la réalisation de la mission)

> votre localisation géographique (Paris ou Province)

Il est indispensable de se poser ces questions, et de faire une étude de marché pour estimer le prix de vos services. Mais dans tous les cas, je dirais qu’il ne faut jamais descendre en dessous des 600 € par jour.

D’après ma propre expérience, j’estime le coût du chercheur freelance entre 600 € et 1500 € par jour. C’est une fourchette large, mais elle est nécessaire compte tenu des différents paramètres cités ci-dessus.

Quid du chercheur salarié?

Là encore, cela dépend de plusieurs facteurs. Mais des règles assez similaires à celles utilisées par le chercheur freelance s’appliquent. Cela dépendra bien sur du salaire des autres employés de l’entreprise à compétences égales, du salaire que votre employeur est prêt à verser, et du travail à réaliser.

Cependant, j’ajouterais une règle, là encore de mon cru (libre à vous de l’appliquer ou non).

Un docteur est souvent un architecte, un ingénieur, un sociologue etc…. formé à la recherche. Vous pouvez donc vous considérer comme un « super architecte » un « super ingénieur » ou un « super sociologue » qui a en moyenne été formé 4 ans de plus que le simple architecte, ingénieur, ou sociologue.

Rapporté sur les 9 ans d’études supérieures que vous avez fait, cela représente 44% de temps de formation en plus.

Rapporté sur les 24 années d’étude depuis la petite section de maternelle, cela représente 17% de temps de formation en plus.

Donc lors de vos négociations salariales, si votre poste nécessite un travail de recherche, pensez à demander entre 17% et 44% de plus que l’architecte, ou l’ingénieur, ou le sociologue de base. Après c’est une négociation, et vous risquez de revoir vos exigences à la baisse, mais au moins vous aurez envoyé un signal à l’entreprise sur ce qu’est la véritable valeur d’un docteur. Pensez à prendre également en compte les coûts réels en lien avec le CIR si votre entreprise fait appel à ce dispositif, dont nous reparlerons dans un prochain post.

Alors je sais ce que vous allez me dire ami chercheur: que j’exagère, qu’aucune entreprise, et à priori employeur n’acceptera les termes que je viens d’énoncer.  

Vous avez tord.

Car si collectivement nous adoptions cette attitude, elle serait d’autant plus acceptée, comme nous acceptons aujourd’hui que des frais d’avocat nous soient facturés à 300 € de l’heure.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s